Recherche

Mois

décembre 2011

EMPRISONNONS LES RÉCIDIVISTES

Déjà mentionnée ici et , la vidéo la plus « foutage de gueule » est bien la dernière de cette belle bande de winners du web. Des pseudos spécialistes du web marketing vous proposent des formations 2.0 en dévoilant leurs plus grands secrets pour devenir milliardaire. Au programme : « personal branling« , 2.0 à toutes les sauces, conseils bullshit, … (NDRL : les anglicismes font toujours plus sérieux).
AMAZING.

Autant le dire tout de suite : c’est la plus belle arnaque de 2011 🙂 Arnaque qui est de surcroît superbement cheap et kitsch. La crème de la crème quoi.

Juste une question pour ces têtes de vainqueurs : Si vous détenez LE savoir 2.0 qui pourrait nous conduire à la fortune, pourquoi n’êtes-vous pas vous-même devenus milliardaires ?

Emprisonnez-moi ces « récidivistes » SVP. Merci.

SalYoute, Le Melon.

Publicités

Et toi, sur quelle planète tu vis?

Et si demain l’humanité se retrouvait éparpillée dans la Galaxie? Plus d’heures mais des années lumières? Sachez mes petits Youterriens, que notre chère planète Terre est désormais has been. Trop de déchets nucléaires, trop de C02, trop de voitures, trop de personnes, trop de tout. Qu’à cela ne tienne, on déménage!

Après la découverte de l’étoile naine portant, le doux nom de Gisele 581 et la fameuse exoplanète HD 85512b (ndrl : les mystères de l’espace sont impénétrables), la NASA a confirmé cette semaine la présence d’une nouvelle planète hors de notre système solaire. Celle-ci tourne autour de son étoile en 290 jours, dispose d’eau et d’une température extérieure de 22°. Bienvenue à bord! Pour autant, toujours pas de petit bonhomme vert à l’horizon…dommage pour Spock et Chewbacca.

Hormis l’intérêt plus que louable pour l’inconnu, certains voient déja en elles des poubelles géantes pour la planète bleue. Allez! Balançons nos déchets nucléaires sans vergogne et ne tirons aucune leçon du passé. D’autres, plus poétiques, les voient plutôt comme des refuges, une échappatoire pendant que la maison brûle.

Tout cela semble légèrement paradoxal quand même, des sommes astronomiques injectées dans la recherche spatiale mais aucune solution à la crise écologique actuelle?

Youterriens, youterriennes, à vous de reprendre le contrôle!

See Youte! V.

« The Artist », un chef-d’œuvre audacieux

A l’heure où la 3D et les effets spéciaux envahissent le monde du cinéma, le film « The Artist » réussit le tour de force de s’imposer comme un véritable chef-d’œuvre, avec une grande simplicité et une réelle émotion. Film muet, en noir et blanc, «The Artist » nous transporte dans une autre époque, nous offre un moment d’évasion tout en subtilité, légèreté et émotion.

Ce film est un hommage du cinéaste français Michel Haznavicius au cinéma muet américain. Il nous fait partager une belle nostalgie et remet au goût du jour un cinéma tombé dans l’oubli, pourtant particulièrement intense et riche en émotions.

L’histoire se déroule à Hollywood en 1927, une époque où le cinéma muet fait fureur. Jean Dujardin, alias Georges Valentin, est une véritable vedette et tout lui sourit : la gloire, le succès, l’argent. L’arrivée des films parlants va bouleverser sa vie et sa carrière, il est écarté du devant de la scène et sombre dans l’oubli. Bérénice Béjot, alias Peppy Miller, est une jeune figurante qui va connaître un immense succès et devenir une véritable star. Ce film raconte avec humour, émotion, sensibilité et intensité l’histoire de ces deux destins croisés, de leur amour qui rencontre de nombreux obstacles.

Ce film a connu un très grand succès en France : dès la première semaine suivant sa sortie en salles le 12 octobre 2011, « The Artist » a fait 443 269 entrées, une réelle performance.

Cependant, bien que très applaudi et remarqué en France, c’est aux Etats-Unis que « The Artist » a véritablement été récompensé. En effet, ce long-métrage audacieux a reçu le 29 novembre dernier le prix du meilleur film de l’année, décerné par le New-York Film Critics Circle, une association regroupant une trentaine de journalistes culture.

Ce film français, plein d’audace et de talent, a su toucher et marquer les esprits. Optimiste et joyeux, ce long-métrage célèbre avec émotion le cinéma muet américain, et lui rend un merveilleux hommage.

 

Solène.

Da Shaka Monkeys !

Vous vivez dans une grotte ? Non suis-je bête, vous avez le net pour nous suivre chaque semaine sur We Youte… DONC vous avez sûrement entendu parler du raz de marré Shaka Ponk ! Petite plongée dans l’univers de Goz, le singe écolo et de ses 6 musiciens fous !

Shaka Ponk c’est le furieux mélange d’un rock énergique et énervé, d’influences plus ethniques apportant de magnifiques ambiances et d’electro festif !

Le groupe est composé de 6 membres physiques : Frah, charismatique chanteur ; la torride Samaha au chant également ; Mister C.C à la guitare ; Mandris à la basse ; Ion à la batterie et enfin l’impressionnant Steve aux claviers et vocodeur.

Jusque là, rien de bien excitant n’est ce pas ?!

La particularité de ce groupe réside surtout dans le fait que son leader est un singe. Le magistral Goz, primate écolo et extrêmement cynique qui écrit les paroles et s’occupe du show sur scène grâce à son écran sur scène.

Les Shaka Ponk sur la scène du Zenith de Paris

Ce groupe existant depuis 2000 est l’exemple parfait du « Do It yourself » car depuis leur formation, ils s’occupent eux même de la musique, des paroles ainsi que de tout l’aspect visuel entourant le groupe. Et il n’a pas été exempt de toutes galères pour en arriver à la consécration que représentait la date (Sold Out) au Zénith de Paris le 25 novembre dernier !

C’est en Allemagne, pays dans lequel les musiciens se sont exilés pour booster leur créativité, qu’ils se font repérer en 2003.

Un premier album (Loco con da Frenchy Talkin’) fait maison passe quasiment inaperçu malgré un contrat avec une grosse maison de disque.

Après cet échec commercial, ils décident de revenir en France afin d’écumer les salles et de conquérir le public français. Le label indépendant français Tôt ou Tard leur fait confiance pour la sortie de leur second album et après plus de 200 dates et un buzz grandissant, le cultissime Bad Porn Movie Trax’ voit enfin le jour !

La furie Shaka Ponk est en route, les tubes « How We Kill Stars » ou encore « Do » commencent à tourner sur les radios et les salles sont de plus en plus remplies.

Les Shaka Ponk composent leur 3ème album sur les routes durant les 2 ans de tournées qui accompagnent la sortie de Bad Porn Movie Trax’ et celui-ci s’appellera The Geeks and the Jerkin’s Soks. Il sort le 6 juin 2011 et c’est le carton immédiat. Salué par la critique, le groupe voit son public s’agrandir encore plus et ils s’imposent comme les leaders de la nouvelle scène rock alternative française.

Pour courroner le tout, le groupe s’offre une collaboration avec Monsieur Bertrand Cantat (ex-Noir Désir) sur la géniale “Palabra Mi Amor” qui tourne en boucle sur beaucoup de radios en ce moment.

La domination Shaka Ponk ne fait que commencer et l’état d’esprit du groupe sur scène leur promet un avenir radieux.

Nathyoute.

Welcome to fabulous citadium

Rêve d’évasion ou virée de folie ? Cette année il y en a pour tous les goûts avec le groupe Printemps. Bangkok, New York, Bombay, Las Vegas… pas de doute, pour Noël la tendance est au dépaysement. Si les vitrines du Printemps nous laissent rêveurs, nous étudiants fauchés, le Citadium Caumartin nous invite chaleureusement à nous payer un petit moment de délire pendant que Karl Lagarfeld junior joue à Superman deux vitrines plus loin.

Du 16 novembre au 31 décembre le magasin a été transformé en casino à l’occasion des fêtes de fin d’année. Au menu, artifices en tout genre et décos tape-à-l’oeil !

Ainsi, entre deux parties de Poker, vous pourrez toujours venir tenter votre chance à la machine à sous (à défaut de se faire offrir quelque chose d’utile par belle maman on peut toujours espérer décrocher le gros lot). Vous n’avez rien gagné ? Ne vous en faites pas, il reste toujours les pole dance…un show plutôt hot en cette saison.

Pour le moins atypique et innovante au regard des vitrines des Galeries Lafayette, qui elles, ne supportent visiblement pas le changement (enlevez les boules et c’est une tournée de Madonna), la campagne est axée sur la com’ paillette.

Même si toute cette petite sauterie est faite pour qu’on vienne gaspiller les cinquante malheureux euros qu’on peine à mettre de côté, soyez fair play et consacrez au moins une heure de vos précieuses vies de youteux au fabulous Citadium Caumartin.

 

Thomas

Les meilleures campagnes digitales de 2011 !

http://www.slideshare.net/gregfromparis/best-viral-2011-by-gregory-pouy

Le petit coup de ❤ com’ de cette semaine. Un PowerPoint (PPT dans le jargon) originale pour des campagnes digitales hors du commun…

Le mot d’ordre : il n’y a pas de recette pour faire le « buzz » (NDLR : quel vilain motmais que de bons ingrédients.. alors à vos fourneaux !

PS : amis youteurs, passionnés de la com’, Grégory Pouy est un mec à suivre (si ce n’est pas déjà le cas) ! Son site internet.

Say Hello To Spotify Apps

Hier, 30 novembre 2011, 18h. Que faisiez vous ?

L’équipe de Youteurs était connectée. Elle surveillait attentivement une conférence qui a fait vibrer la twittosphère mondiale. Cette dernière était en alerte et relayait la moindre nouveauté dévoilée par le CEO de Spotify, Daniel EK.

(Pour les néophites, Spotify = plateforme de streaming musique avec 10 millions d’utilisateurs.)

« New direction »

C’est le nom que le CEO de la plateforme Suédoise a donné à la conférence de presse qu’il donnait hier soir à NY  (NDLR : vous voyez, les Européens ne sont pas, encore, tous morts…).

Twitter frétillait : la twittosphère adoreeeeee les nouveautés en tout genre. Hier soir, Spotify ne les a pas déçue. Et nous non plus.

Les principales nouveautés :

Pour ne pas être un inculte du web, nous vous présentons LA nouveauté qu’il faut retenir de cette conférence :

La plateforme d’applications. Elle permet, entre autre, aux développeurs de créer des applications musicales. (Accessible ici : http://www.spotify.com/us/download/previews/).

Les applis suggèreront une nouvelle expérience d’écoute grâce à vos goûts musicaux.

Au travers de l’App Finder, Spotify Apps crée une véritable « place de marché » similaire à l’App Store d’Apple ou à l’Android Market. À une exception près : toutes les applications sont ici gratuites et le choix est encore très limité. Sur ce dernier point, Spotify promet d’en ajouter davantage dont certaines sont déjà en préparation.

Aujourd’hui ce sont 16 applications réalisées dont 12 accessible depuis que la plateforme est en ligne. Spotify s’est associé à 13 partenaires qui sont Bilboard, Fuse, The Guardian, Last.fm, Moodagent, Pitchfork, Rolling Stone, Songkick, Soundrop, TuneWiki et We Are Hunted.

Cet API permettra à la plateforme de s’infiltrer d’avantage dans les différents services musicaux actuels et futurs.

Spotify : la nouvelle star de 2011

Vous l’avez surement déjà remarqué, Spotify a déjà intégré, en septembre dernier, le service Facebook. Un partenariat astucieux qui lui a permis de gagner 7 millions de nouveaux utilisateurs en deux mois (rien que ça !). Aujourd’hui plus de 500 millions de playlists ont déjà été créées et partagées, un nombre qui a doublé depuis le mois de juillet.

Marché l’applications, Facebook.. Des alliances malignes qui assure à Spotify de solides arguments contre ses principaux concurrents, tel Deezer.

Les entreprises consacrent aujourd’hui beaucoup de temps et d’argent aux applications; et plusieurs développeurs consacrent effectivement plus de ressources aux applications qu’au Web. Alors finalement  est-ce que le perpétuel développement des applications prépare-t-il la fin du web ? Une question encore sans réponse…

En attendant, nous vous invitons à découvrir ce service magique, et ses nouveautés, qui de surcroit offre de la musique streaming de qualité !

Amicalement Youte, Le Melon.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑