En août dernier, alors que je rentrais chez moi après une journée éprouvante, passée à imiter un diable des mers déguisé en pirate (les joies de l’animation !) pour occuper des dizaines de mioches excités et insupportables, j’eu la simple (mais non moins géniale) idée d’allumer mon ordinateur dans l’espoir de me détendre devant une sitcom venue du nouveau monde.

Avant cela, un petit tour à surfer sur l’actualité musicale du net s’imposait, et je fis donc ma ronde habituelle, à veiller aux dernières nouveautés, quand du haut de ma vigie de pixels, mes yeux ont été attirés comme un aimant par une vidéo postée sur un webzine.

Un artwork sombre et stylisé, trois croix roses, et tout de suite, une atmosphère étrange et prononcée.

Et de ces termes, c’est le mot atmosphère qu’il faut retenir. Car toute la musique de Crosses est basée sur l’atmosphère qui s’en dégage. Mélange de sons électroniques, de guitares lourdes (Op†ion) menés par une voix lancinante et pourtant si douce quand elle ne se transforme pas en un cri puissant (†his is a †rick).
Car le chanteur n’est autre que l’imposant Chino Moreno, leader du groupe de metal Deftones, qui pour changer d’air, a enregistré quelques sons en compagnie de son ami d’enfance et guitariste du groupe Far, Shaun Lopez, ainsi que de Scott Chuck.

Le résultat n’est autre qu’un EP « EP † » (premier d’une série)  qui ne manquera pas de vous transporter, comme le fait si bien la dernière piste,  « † », instrumentale de qualité qui selon moi mérite sa place au sein d’une bande originale d’un film de science-fiction façon Blade Runner.

L’excellente « Op†ion » nous remue les tripes et « †hholyghos† » nous entraîne vers un monde hanté.

Un côté nostalgique est présent tout au long de la galette (en téléchargement gratuit et légal sur la page du groupe*), à la manière d’ « Unfinished Business » des White Lies, mais dans un autre registre.

Mais si je vous parle de Crosses aujourd’hui, c’est qu’un extrait exclusif (Prurien†) de leur « EP †† » a été mis en ligne par Rolling Stone dans la journée est s’avère une nouvelle fois être un délice. Certains petits malin auront tout de même réussi à l’écouter en avant première en mixant les pistes de chaque instrument diffusées par le groupe lui-même. L’extrait s’écoute et se télécharge ici

N’hésitez pas à partager l’article et la musique de Crosses !

Note : *Tu peux tout de même télécharger l’EP † en très bonne qualité pour la modique somme de 5$ et ainsi aider la musique indé !

Van Der Youte.