Au journal, on croît que vous avez tous votre mot à dire. Aujourd’hui c’est Gaëtan, étudiant en première année de COM, qui va vous parler de sa dernière sortie : Skyfall.

C’est l’histoire de James Bond, qui doit récupérer la liste des membres sous couvertures de l’OTAN, aux mains d’un terroriste travaillant pour un mystérieux psychopathe… Grosso modo, voilà l’histoire.

Ça reste du Bond dans son grand art mais en plus profond : on aborde enfin les sentiments, voire même l’enfance de 007, donnant une autre dimension à l’espion qui tire (presque) plus vite que son ombre.

Mais à force de vouloir rendre l’histoire de son personnage plus intello, Sam Mendes, le réalisateur, en oublierait presque l’action. Essence même des James Bond de ces cinquante dernières années on avait été habitué à plus de courses effrénées, de fusillades et d’effets spéciaux « made in Hollywood ».

Victime de ses excès de sentimentalisme et de remarques philosophiques sur la « résurrection », l’histoire met du temps à démarrer. Qui plus est, le scénario fait l’impasse sur l’éphémère retraite anticipée de Bond dont je préfère vous taire les raisons…

Malgré tout, les cascades, improbables pour la plupart, sont bel et bien au rendez-vous, complétant un jeu d’acteurs juste et savamment équilibré. Mention spéciale à Javier Bardem, qui campe à la perfection et avec humour l’un des méchants les plus déséquilibrés de cette année.

Un dernier opus lent mais efficace en somme. Pas mal si vous n’avez rien de mieux à faire. Allez, à bientôt pour d’autres critiques😉

Gaëtan

NDLR : Si comme Gaëtan vous souhaitez être publié dans le journal, n’hésitez pas à nous contacter via notre compte facebook ou celui des rédac’ chefs. Vous pouvez aussi nous envoyer un mail : journal.iut.helice@gmail.com