Recherche

Mois

décembre 2012

La recette d’un réveillon réussi !

L’hiver est arrivé, mais c’est surtout le réveillon du nouvel an qui pointe le bout de son nez. Ce réveillon, on l’attendait depuis 365 jours, alors autant qu’il soit réussi et marque les esprits ! Que vous le fêtiez en famille ou entre amis, l’ingrédient indispensable pour faire plaisir à chacun, c’est indéniablement le dessert.

Je me mets aujourd’hui dans la peau d’une chroniqueuse culinaire et vous dévoile une recette qui se transmet dans ma famille de génération en génération… Certes, j’exagère un petit peu, mais je la tiens de ma mère qui la tenait elle-même de sa mère !

Sans autres préambules voilà comment réaliser un Ardéchois. Vous savez, ce gâteau moelleux à la crème de marron.

L'ardechois

Il faudra vous munir de :

  • 2 gros oeufs
  • 75 g de sucre en poudre
  • 2 cuillères-à-soupe de Rhum
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de farine
  • 1/2 paquet de levure chimique (=Poudre à lever)
  • 100 g de beurre
  • 200 g de crème de marron
  • Un grand récipient pour y mélanger les ingrédients
  • Un fouet de cuisine (une fourchette ou une cuillère en bois peuvent très bien faire l’affaire pour ceux qui ne sont pas équipés)
  • Un moule de la forme désirée, en silicone de préférence
  • Tous autres petits ustensiles de cuisine qui pourraient vous être utile

En bon cuisinier averti, commencez par allumer votre four à une température d’environ 150°.

Ensuite vous pourrez vous atteler au mélange des ingrédients. Cassez tout d’abord les œufs dans votre récipient, puis battez-les. Ajoutez ensuite le sucre et le rhum. Puis, agrémentez la préparation d’une pincée de sel. En effet cela ferait ressortir le goût des gâteaux, ou bien aiderai à sa conservation… Même si c’est encore à prouver, tout bon cuisinier qui se respecte n’oublie jamais de saler ses plats sucrés. Incorporez alors la farine (petit à petit pour éviter les grumeaux) et la moitié du sachet de levure pour avoir un gâteau joliment gonflé.  Il faut que vous mélangiez bien afin d’avoir une pâte très homogène et très lisse.

Vous allez ensuite ramollir un peu votre beurre. Pour cela je vous conseille personnellement de le mettre au micro-onde, quelques dizaines de secondes, mais surtout jamais plus d’une minute. Maïté vous fustigerai, évidemment, s’il elle vous voyait faire et vous conseillerai de le faire fondre très doucement au bain-marie. Mais pour vous et moi (non professionnel de la cuisine) cette technique reste une prouesse plutôt mystérieuse et difficile à réaliser. Lorsque votre beurre a une texture crémeuse, il est prêt. Vous pouvez donc l’ajouter à votre préparation et finir en y incorporant enfin la crème de marron.

Versez l’ensemble de la préparation dans un moule. Si ce dernier n’est pas en silicone, n’oubliez pas de le beurrer pour que le gâteau n’y adhère pas. Vous pouvez à présent enfourner votre œuvre gâteau pendant 40 min. Les fours n’ayant pas tous les même capacités, pour savoir si votre gâteau est cuit, vous pouvez y enfoncer une lame de couteau, si celle-ci ressort sèche, c’est cuit !

Je vous souhaite une bonne dégustation et par dessus tout un merveilleux réveillon. Je compte sur vous pour impressionner votre entourage grâce à cette recette.

Julia

Merge

Un peu d’ouverture d’esprit ne fait pas de mal ? Plutôt que de parler d’un énième artiste qui squattera le top NRJ des semaines entières et dont la découverte ne tient qu’au fait de vivre dans une grotte ou non, je me permets aujourd’hui d’instruire vos esprits.

Paris et plus globalement, la France commence a pointer le bout de son nez dans le monde des musiques dites « alternatives ».Voyez par là ce que la plupart des gens appellent « la musique de gothique », caractérisée par cette manie à vouloir crier plutôt que chanter. Sans vous faire l’historique de la scène hardcore mondiale, ce genre de raccourcis vous donnent une crédibilité de discours digne d’une mamie du 16ème s’exprimant sur l’exploitation de la fourrure animale…

Paris abrite divers groupes extrêmement prometteurs issus de cette scène hardcore, et aujourd’hui on vous parle de Merge ! En dehors des nombreux jeux de mots possibles avec un tel nom, le groupe existant depuis près de 2 ans et demi propose un savoureux mélange de passage énervés et très efficaces, sublimés par le chant hurlé d’Anthony avec des ambiances beaucoup plus posées et mélodiques. Cette douceur permet à l’ensemble des membres du groupe de montrer leur virtuosité et leur créativité dans cette formation qui compte déjà un E.P au compteur et qui sortira bientôt son premier album.

Scéniquement, Merge c’est la machine de guerre. Ils sont, pour moi, le meilleur groupe scéniquement parlant de la scène française.

A l’occasion de la sortie de leur premier clip qui présente le premier single du futur album « Joy Illusion », je me fais donc un plaisir de partager ce groupe qui m’est cher avec vous.

N’hésitez pas à aller liker leur page FB si vous aimez : http://www.facebook.com/thisismerg

Nathan

La saga des oiseaux : Angry Birds – Star Wars –

On a échappé au 21 Décembre 2012, on a vu passer le milliard de vues pour Gangnam Stylele buzz de l’année, et la Terre n’a pas arrêté de tourner. Le monde est sain et sauf !

Mais une autre info de taille qui a bouleversé tout un univers est tombée vers la période d’Halloween, il faut le rappeler : c’est le rachat de Lucasfilm par Disney !

6391351697381

Et par la même occasion l’annonce d’une nouvelle trilogie Star Wars en plus pour 2015. Nombreuses furent les réactions :

Capture d’écran 2012-12-30 à 03.14.49

(Source : Twitter)

Un choc qui n’aura pas manqué de faire remonter le hype « Star Wars ». La série des Angry Birds l’a bien compris en sortant un nouvel opus aux couleurs de la saga. Proposé gratuitement sur Android et iOS (et pour 2,69€ en version HD), il serait dommage de ne pas en profiter… Sauf si c’est déjà fait !

La saga de la guerre des étoiles revue par l’univers attachant de Angry Birds donne un cocktail explosif, mais agréable.

Remplacez Luke Skywalker, Han Solo, Obi Wan Kenobi et la Princesse Leïa par des piafs, et Dark Vador et ses sbires par des cochons. Pour le gameplay, cet épisode incorpore tout ce qui fait le charme de la série : des cochons à déglinguer, la notion de gravité apportée par Angry Birds – Space –, tout en ajoutant des subtilités à la manière de résoudre ces casses-têtes : Obi Wan se sert de la force pour projeter des objets du décor, Luke utilise son sabre laser pour taper. Parfois, les tirs des blasters ennemis auront raison de vos oiseaux, ce qui rajoute du challenge supplémentaire.

angry-birds-star-wars-pc-1355244891-002

En bref, n’hésitez pas à craquer sur ce jeu si vous êtes fan de Star Wars car Rovio a bien fait son travail 😉 Vous pouvez aussi télécharger Angry Birds – Seasons – qui s’est paré des couleurs des fêtes de fin d’année.

Sur ce, que la force soit avec vous (pour vous bourrer la panse) !

Zure

On a testé pour vous : Untacos.com

Qui n’a jamais rêvé de poser ses miches flasques sur un siège en cuir après une soirée bien arrosée ? Plus de mauvaises surprises : avec le site Untacos.com vous pourrez estimer le coût de votre course en taxi.

4 heure du matin, 15 shots, 3 nanas et un pote mort qui dort au fond du bar. Rentrer avec sa Ford fiesta rouge n’est plus que le lointain souvenir d’une idée pas du tout maîtrisée. En plus de ça ? Il faut ramener les filles, parce qu’elles commencent à être pompettes les mignonnes. Il est tant de se la jouer grande classe. On appelle un taxi ! Le problème, c’est que c’est la fin du mois et pour régler la facture c’est déjà tendu… Là, ton pote ouvre enfin les yeux après 1 heure de semi-coma : « prends ton téléphone et vas sur UnTacos.com ! »

Rien que pour vous, Cartésiens fauchés, nous avons fais le test. Un jeudi soir, 2 heure du matin au Chupitos. Comme tous les autres étudiants ce soir là, nous devions rentrer afin de dormir quelques heures avant d’arriver à l’IUT, fraîches comme des sardines. Iphone en main nous nous rendons sur UnTacos.com. Le site est clair et sans artifices. On note l’adresse de départ, l’adresse d’arrivée, combien de personnes et le tour est joué. En quelques secondes on connaît le coût de la course, l’itinéraire à suivre et la durée du trajet. Le site annonçait 21,61€, le compteur affichait 20,80€. Seulement quelques centimes de différence, verdict : ça marche !

Alors pour ne plus avoir de mauvaises surprises après vos soirées épicées, prenez le reflex UnTacos.com.

« Reste plus qu’à se saouler ! »

Lola

Les 5 tendances qui ont marqué l’année 2012

Les fins d’année d’années sont toujours l’occasion de faire un bilan, alors pourquoi pas nous ? La rédac a décrypté les 5 tendances les plus folles de l’année 2012. Catho s’abstenir !

N°1 : Le Gangam style

Avec plus d’1 milliard de vues sur Youtube, gangam style s’est imposé comme LA révélation musicale de l’année 2012. Effet de mode ou mouvement démocratique ? Si le mystère PSY reste encore impossible à élucider, nul doute qu’en l’an 2277, le morceau fera partie des 10 événements clés à retenir pour le contrôle d’histoire.

Même les canards s’y mettent !

N°2 : Le Hashtaging

En 2011, le dictionnaire de la connerie faisait passer dans le langage courant l’expression consacrée à la rencontre entre deux facteurs indépendants : « LOL ». Exit les kikoos, place aux twitter-addicts. Très répandu chez les 18-24 ans, le syndrome du twittos fait de plus en plus de victimes. A bas la ponctuation académique, en 2012 on a plus le temps ! « #TesCommeMoiSi » : désolé j’exploite encore toutes les capacités de mon clavier. « J’ai perdu mes lunettes : #JeNeVoisPlusRienDepuis2Mois » : c’est pour ça que t’as oublié les espaces ? « #RechercheStage » : attention la lettre de motivation 2.0 n’est pas acceptée dans toutes les boîtes. Vous l’avez compris, en 2012 les jeunes s’improvisent leaders d’opinion.

N°3 : Le Zlatanisme

Si la renommée devait se mesurer avec un dictionnaire, Zlatan Ibrahimovic serait sans conteste le messie de l’année 2012. Devant Aung San Suu Kyi, DSK et Bachar al-Assad, Ibrahimovic s’est élevé au rang de demi-dieu. Avec un nombre d’adorateurs toujours plus grand, la montée du Zlatanisme en France inquiète. D’ailleurs, pas besoin de chercher bien loin pour trouver un des avatars de cette divinisation : Monsieur B. A présent, lorsque Chuck Norris ne trouve pas le sommeil il compte les buts de Zlatan.

N°4 : Instagram

Qui n’a jamais rêvé de voir ses photos publiées dans le dernier Géo mag ? Aujourd’hui, avec un smartphone et Instagram, n’importe qui peut s’improviser photographe. Du plat de pâtes à la bolognaise au champ de coquelicots en passant par la porcelaine de mémé, tous les prétextes sont bons pour laisser libre cours à sa créativité.

Qui ne se laisserait pas tenter par un muffin au chocolat après un passage au filtre ?
Qui ne se laisserait pas tenter par un muffin au chocolat après un passage au filtre ?

Le succès est tel que de nombreuses déclinaisons ont déjà vu le jour : BoobstagramAsstagram… La prochaine édition du réseau social pourrait bien mettre un pied dans la scatophilie.

Et le grand gagnant est… N°5 : L’eschatologisme

Non cela en renvoi pas à des pratiques alimentaires atypiques, ni même à un processus de fabrication de glace à l’eau. Ne nous remerciez pas, aujourd’hui la rédac vous instruit ! Eschatologisme (n.f.) étude des doctrines et des croyances portant sur le sort ultime de l’homme après sa mort (eschatologie individuelle) et sur celui de l’univers après sa disparition (eschatologie universelle) (Dictionnaire Larousse 2012). Mais concrètement ça donne quoi ? Voici un des exemples les plus juteux de ce type de pratique :

« Nous sommes des poulets d’extra-terrestres »

Seul Bémol face à cette dernière tendance, nous sommes le 27 décembre 2012 et nos particules anioniques ne dérivent toujours pas dans la galaxie. Dommage pour Monsieur Bill T. Junior qui s’était barricadé dans son abri anti-atomique au fin fond du Texas…

Bref 2012 c’était l’année du génie créatif, l’année de la liberté d’expression, l’année du renouveau. Après avoir atteint de tels summum dans l’imaginaire humain, on se demande comment aborder 2013…

Thomas

Les Revenants: une série française pleine de promesses

Lundi dernier, tous les abonnés de canal plus regardaient les deux derniers épisode de la nouvelle création originale de cette fin d’année 2012: Les Revenants. Les-Revenants2

Le synopsis: « Dans une petite ville de province montagneuse dominée par un gigantesque barrage, plusieurs personnes désorientées cherchent à rentrer chez elles. Ils ne le savent pas encore mais ils sont mort depuis plusieurs années, n’ont pas vieilli et plus personne ne les attend. Déterminés à retrouver leur place de mari, père, frère, soeur, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants. Depuis leur retour, la ville ainsi que ses ses habitants sont touchés par des dérèglements importants. Mais cela ne pourrait être que le commencement d’un bouleversement encore plus grave. »

Les critiques saluent tant le scénario que la mise en scène et présentent unanimement Les Revenants comme LA série que le petit écran français attendait. On y trouve, en effet, une atmosphère très particulière conduite par une BO magnifique du groupe écossais Mogwai. Pour écouter la Bande Originale « Hungry Face«  : http://www.youtube.com/watch?v=Ex9r_u0JHj8

Fabrice Gorbert, le créateur de la série, jongle parfaitement entre réalité et phénomènes paranormaux. Ce réalisme est surtout dû à l’étude psychologique des personnages accompagnées du jeu superbe des acteurs. Mention spéciale pour Anne Cosigny en mère perdue face au retour de sa fille morte et pour Swan Nambotin dans le rôle d’un jeune enfant revenant qui semble cacher bien des choses.

Mais peu à peu, l’oeuvre perd en réalisme et délaisse ses personnages au profil d’histoires de zombies. Alors que les épisodes tournaient autour de la perte et du retour de l’être aimé, la série devient une histoire de pseudo horreur dans laquelle des morts seraient revenus pour former une armée et se venger des vivants.

Ainsi, la série qui semblait digne de JJ Abrams (Lost, Fringe) nous déçoit quelque peu. Mais le final de cette première saison nous promet une saison 2 encore plus intrigante et complexe. De plus, elle reste, selon moi, la meilleure série française de ces dix dernières années.

Al’

Rétrospective 2012. L’année qu’il ne fallait pas louper

L’année 2012 est sur le point de se terminer et on se laisserait presque aller à la nostalgie en regardant la pluie tomber. Grâce à l’IUT time, vous aurez de quoi alimenter vos discussions du réveillon (à condition que vous soyez en état pour, bien sur), retour sur ce qui a marqué l’année 2012.

Parce que oui, l’année 2012 à été riche en évènements marquants alors faire le tri n’a pas été simple, parole de scout.

Janvier, c’était le mois des catastrophes, la note de la France était dégradée -adieu le triple A-, le costa concordia faisait naufrage près des côtes italiennes et le site de téléchargement mégaupload était fermé par le FBI américain laissant des millions d’internautes orphelins .
En février, alors que le monde entier pleure le décès de la talentueuse Whitney Houston qui reste pour tous l’inteprète de « I will always love you »,  un frenchi s’impose à Hollywood. Jean Dujardin remporte l’oscar du meilleur acteur pour « the Artist ».
En mars, la France est sous le choc des meurtres et attentats perpétrés à Toulouse et Montauban par Mohammed Merah.
Le mois d’avril voit la Birmanie avancer vers la démocratie avec l’élection de  Aung San Suu Kyi comme députée, après des années d’assignation à résidence.
Le retour des beaux jours marque également  le retour de la gauche au pouvoir avec l’élection de François Hollande comme président de la République française le 6 mai. En Russie aussi, Vladimir Poutine retrouve son titre de président après des élctions sur lesquelles planent de gros doutes.
Juin, fin de l’année scolaire, début de l’euro que l’Espagne remportera entrant par la même occasion dans l’histoire. Elle aligne alors 3 victoires consécutives dans des compétitions internationales. C’est aussi une terrible nouvelle qui s’abat sur la planête people, un psychodrame pou tout lecteur de voici, closer, public et autres, Johnny Depp et Vanessa Paradis se séparent. Heureusement pour se remettre de ces émotions on peut compter sur Psy, le coréen plus fort que Justin Bieber, qui fait danser le monde entier sur son « gangnam style » en juillet. C’est aussi en juillet que s’ouvrent les jeux olympiques de Londres lors d’une cérémonie grandiose à laquelle la reine herself participe dans un mini film.
En août, on apprend le décès de Neil Amstrong, premier homme à avoir marché sur la lune, tout un symbole.
En octobre, une autre « premièr fois » aura lieu avec Felix Baumgartner qui franchira le mur du son.

(En septembre pas grand chose à sgnaler hormis la rentrée à Descartes pour nous tous).

Mais octobre c’est aussi le carton de l’année dans les salles obscures avec « Skyfall », le dernier James Bond en date et l’ouragan Sandy qui frappe la côte est des Etats-Unis emportant tout sur son passage.
Obama est heureux, il est réélu en novembre pour un second mandat. Il y en a un autre qui est heureux en novembre c’est le gagnant français de l’euro millions !
Enfin, nous voilà arrivé en décembre, mois de rush à l’IUT mais dans le reste du monde on attend la fin annoncée qui n’aura pas lieu comme chacun  sait, on se désespère que la Syrie soit toujours dans l’impase, l’Egypte au bord d’une nouvelle crise et on tremble en entendant Silvio Berlusconi évoquer un possible retour à la vie politique.

 Oui les amis, l’année finie plutôt mal, enfin il reste quelques jours pour corriger le tir.

Lyly

Une fabulous party pour un fabulous IUT

Alors que 99% des Ecoles ont eu leur Gala ce vendredi 21 décembre, à l’IUT Descartes on a seulement eu le droit à une petite soirée gratuite en boite.

Mais … quelque chose d’une tout autre ampleur vous attend le 25 janvier : LA PLUS GROSSE SOIREE QUE L’IUT N’A JAMAIS CONNU ! 800 cartésiens au Back Up : une fabulous soirée en perspective.

Pour la soirée d’intégration on avait eu le droit à des barmen sexy mais là ce sont carrément des robots, des nains, des gogos et des danseuses qui vous attendent. Niveau photos, tu auras le droit à une belle photo avec des potes. Grâce au stand photos, fini les photos prises à l’IPhone et complétement floues.

Et pour assouvir deux des sept péchés capitaux, la gourmandise et la luxure, avec l’open bonbons et l’open capotes. Saurez-vous résister ? Et encore beaucoup d’autres surprises vous attendent. Serez-vous encore plus tenter?

Niveau tarif, pour le plus grand bonheur de tous je pense, le BDE nous propose une prévente à 13€ pour les cotisants et à 16€ pour les non-cotisants avec une conso. Niveau boisson ayant parfois de mauvaise surprise en boite en voyant la bière à 9€, les prix sont plus que raisonnable avec la bière à 3€ et le hard à 4€.

Rdv au bureau du BDE pour vos préventes. Soirée de ouf assurée!

Al

Disiz – Extra Lucide : vision d’un paria du rap game

Si la fin du monde reste encore à prouver, la fin du rap, elle, n’a jamais été aussi imminente. Loin des dernières prises de bec des “gros bras” de la scène française, le nouvel album de Disiz semble être la dernière lueur d’espoir dans ce vaste champ de ruine qu’est devenu le rap game.

Extra-Lucide, c’est l’histoire d’un combat. Un temps résigné, le vilain petit canard du rap reprend aujourd’hui le micro contre tous ces MC corrompus, ces rappeurs nourris aux OGM et ces gros bras qui roulent des mécaniques à longueur de beat. Si ce clash tragico-comique était plutôt divertissant en 2009 (Les Histoires extraordinaires d’un jeune de banlieue), Disiz the end avait franchement tendance à verser dans le pathétique. Mais la persévérance à parfois du bon. En 2012, le combat du rappeur finit par faire sens. Au beau milieu d’une scène rapologique de plus en plus éclatée, Extra-lucide s’impose donc comme un édifice contre la décadence du rap game.

La collaboration de Disiz avec Mac Miller n’a rien à envier à un 2 Chainz ou autre Rick Ross

Décadence. Au fond, l’esprit d’Extra-lucide c’est ça. Décadence de nos sociétés, trop occupées à savoir ce qu’il s’est passé dans le Sofitel pour voir la faim décimer des peuples. Décadence des valeurs, que les clips de Rn’B auront bientôt finit de tuer à coup de 90C et de jantes alu. Décadence de l’homme, ni plus, ni moins. Disiz est en guerre et rien ne peut l’arrêter. En guerre contre ces marketeurs qui font de nous des légumes à notre insu, en guerre contre notre abrutissement quotidien et inconscient, en guerre contre l’appauvrissement des peuples, aussi bien physique qu’intellectuel. Plus qu’un combat cet album est une croisade. En ces temps de fin du monde, Extra-lucide pourrait bien ébranler les plus réfractaires d’entre nous…

Pour ce nouvel album Disiz sort la croix et la bannière…

Triste constat donc. Mais l’artiste ne désespère pas pour autant. Sous-tendu par une subtile alternance dans les thèmes abordés, l’album véhicule aussi un profond message de paix, d’amour et d’eau fraîche avec des titres tels que « Life is good » ou « Pour l’Homme »… Le nouveau disque d’or chez les hippies ?

A côté de ces questionnement philosophiques on retrouve bien sûr les grands classiques « made in Disiz ». Si la (presque) tragique histoire du « HLM 2ème étage » commence à faire rabâchage, l’artiste nous fais comprendre avec beaucoup de finesse que ses 3 années d’abstinence rapologique ont été lourdes d’interrogations. Dans son marasme existentiel, nombreuses ont été les bouées de sauvetage auxquelles il s’est accroché. Ses proches sont mis à l’honneur avec sobriété, la religion est évoquée sans prosélytisme. Une belle preuve de maturité en somme.

Thomas

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑