Jeudi 17 Octobre 2013, avec deux amis, je suis allé fêter les 5 ans de « Tête d’Affiche », la célèbre agence de booking DJ. Pour l’occasion, elle a fait appel au collectif d’événementiel « La French », organisateur des superbes soirées sur le toit de la cité de la mode.
L’idée de cet article réside dans le choix qu’a fait la French pour le lieu d’un tel événement : le YOYO. La nouvelle salle du Palais de Tokyo a enfin ouvert ses portes il y a déjà deux semaines et elle a un succès fou, sûrement dû à ses nombreuses qualités. Elle est quand même en plein cœur de la capitale. Pour moi qui habite dans Paris centre, je peux vous dire que ça fait plaisir d’aller à une soirée en bus et non pas en RER avec trois changements parce que la salle est en banlieue. En plus elle est sur le trajet du 72 (le bus qui dessert l’IUT) donc après les cours vous pouvez directement aller faire la fête!

Dans un style Underground, elle vous fait descendre dans les entrailles graffées du Palais de Tokyo, pour arriver dans une salle avec une impressionnante hauteur sous plafond. Tout est simple, tout est en béton mais tout est beau. La salle est ravivée par de nombreux faisceaux de couleurs qui vous plongent dans une sorte de coma artificiel. Le comble du chic : il faut traverser un couloir aux allures de parking pour aller aux toilettes, faire la queue pour atteindre le fumoir. Le résultat en vaut la peine : il faut passer par des galeries étroites, fortement éclairées de néons rouges, pour parvenir à un fumoir extérieur où la végétation est reine. Imaginez le bonheur d’être dans Paris, entourés de béton et se retrouver à fumer une cigarette à côté d’une plante en plein air.

C’est dans ce genre de lieu insolite que vous pouvez croiser des personnalités comme Sébastien Tellier ou même discuter avec Frederic Beigbeder. J’ai hâte d’y retourner avec vous tous, pour vous faire découvrir ce que j’appelle une « Perle Parisienne » … Michael Mendes (ndlr : notre incontestable guide événementiel parisien) aurait même déclaré : « J’en ai fais des soirées à Paris, mais c’est décidé, le YOYO est ma salle préférée». C’est vous dire à quel point ce lieu est magique. Je vous conseille vivement d’y aller!

P.S. : Pour les amateurs de techno, Gesaffelstein s’y produit le jeudi 7 novembre à 23h, événement à ne pas rater.

Bambi