Les Harpers est un groupe de musiciens âgés de 17 et 18 ans, et qui nous propose un son pop/rock de type plutôt agréable ! Ce groupe s’est formé en 2008 et a rapidement trouvé un label. Il y a quelques semaines ils ont sorti un nouvel EP, Intraflash, ainsi qu’un clip qui représente bien le style des musiciens et l’ambiance dans laquelle ce titre vous plonge.

 Pour visionner le clip : http://www.youtube.com/watch?v=NfzV93ViBdw

1012724_661169940571313_351309821_nJe vous propose dans cet article une interview avec les membres des Harpers, cinq questions pour cinq musiciens !

Depuis quand avez vous créé les Harpers et dans quelles circonstances ?

(Antoine – guitare)

Le groupe s’est formé en 2008 et s’est étoffé au fil des rencontres. C’est un mélange de potes du lycée d’abord, et du conservatoire de Boulogne par la suite.

Après un temps de découverte propre à tout groupe débutant, on a commencé à jouer dans des salles parisiennes en 2010. On a eu pas mal de dates et un bon retour du public qui ne nous connaissait pas, et c’est à ce moment là que notre groupe a pris sa forme définitive avec l’arrivée de Ronan, au clavier.

L’année suivante nous avons été approchés par un label (ndlr : WUM Productions) avec qui nous avons décidé de travailler. Tout s’est assez bien enchaîné en fait.

Comment définiriez-vous votre style ?

(Timothée – batterie)

Dans notre groupe, chaque membre apporte son univers et ses influences formant un style propre à nous. Si il faut nous mettre dans une catégorie je dirais pop-rock. On aime bien expérimenter. Sur notre dernier titre Intraflash par exemple, la guitare est beaucoup plus funk que d’habitude.

Notre style a beaucoup évolué depuis le début et c’est normal.

Il y a sans cesse de nouvelles idées qui fourmillent, de nouvelles directions à prendre. La voix de Melchior est un élément important. Elle dégage avec nos textes du caractère et transmet d’une façon plus marquante l’univers du groupe.

581578_676995112322129_1984144507_n

De quoi parle Intraflash votre nouveau single ?

(Melchior, le chanteur)

Je n’aime pas diriger les gens vers un sens prédéterminé. Tout peut avoir un sens suivant l’interprétation que l’on en fait.

Intraflash est une chanson sur le rêve écrite dans un moment de sommeil paradoxal. Je tenais juste à décrire au fil de la nuit les sensations et images qui me sont parvenues à l’esprit lors de phases de rêve très courtes.

Quel avenir pour les Harpers ?

(Ronan – clavier)

 L’avenir du groupe est clair dans nos esprits, les études priment mais la musique reste une activité que l’on prend très au sérieux. Malgré le travail de chacun, le soutien du label et de nos proches nous pousse à persévérer.

On s’adapte et on essaye de surfer sur la vague des nouvelles technologies. Sortir de la masse d’informations  présente sur internet et surtout des groupes émergents est un vrai défit. Il faut se démarquer pour exister.

 1395293_656291777725796_1071905617_n

Pas trop dur de mêler la vie étudiante et les activités du groupe ? 

(Jules – basse)

 Ce n’est pas incompatible, mais il faut arriver à concilier les deux. Trois des cinq membres du groupe font des études qui demandent beaucoup de temps et de travail. Mais cette aventure permet à chacun de se changer les idées quand on se retrouve au moment des répétitions.

Chaque membre fait des efforts en conséquence et s’organise pour que notre groupe continue. Il y a un très bon état d’esprit. Il y a beaucoup de jeunes aujourd’hui qui concilient études et travail. On n’est pas à plaindre. Le tournage du clip fut une vraie bouffée d’air pur pendant la rentrée scolaire. Même si on m’avait mis dans le rôle de l’ours pour le clip…

 564608_676995265655447_1308190754_n