Le WEI comme si vous y étiez !

Si toi aussi à la sortie des fabulousbus  (où l’esprit était déjà à la fête !) tu as traîné ta valise sous la pluie et dans la boue pour rejoindre ton lieu de “repos” de ce week-end de folie , alors… c’est que tu as passé le meilleur week-end de ta vie ! Et si tu n’étais pas là, ce n’est pas grave, grâce à cet article tu pourras te la péter et prétendre que tu y étais !

Entre soirées déguisées (quelque peu arrosées), autotamponneuses (quelque peu secouées), color war (quelque peu colorée) et bizutage complètement frappé, ces 2 jours ont été remplis de surprises concoctées par notre  BDE bien aimé…

1656158_10204774994477765_7535046559363179836_n

Vendredi soir, après un long voyage et une arrivée tardive, nous nous sommes tous retrouvés pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit, tous les corps parés de déguisements tous plus déjantés les uns que les autres!

soirée wei

Après quelques heures (ou pas) de sommeil, les membres du Staff nous ont réserver un réveil mouvementé ! Hauts-parleurs, tapage aux portes et coups de klaxons ont accompagné ce début de matinée !

Après un brunch bien mérité, place aux activités, il y en avait pour tous les goûts !

Sensations fortes avec le blob-jump (certains s’en souviendront longtemps…) ; dance-floor au milieu de la piscine, toboggan géant ; auto-tamponneuses.

Voici un petit témoignage de Lucas : « Une peur et une excitation m’envahit, je sais que de nombreuses personnes me regardent et sans prévenir je m’envole ; je parle bien-sûr du Blob Jump ! On nous avait dis que c’était quelque chose à tenter, alors je me suis prêté au jeu.
D’abord, kézako Blop Jump ? C’est tout simplement un boudin (non, pas ta voisine en surpoids) gonflé d’air sur lequel une personne se place à une extrémité, et deux autres sautent dessus pour te faire planer ! Je dois dire que c’est de loin le truc le plus fou que j’ai fait dans ma vie, par contre on aura vu de tout sur ce Blob : Des saltos, des faceplants, des loupés (comme cette fille, oui celle qui a essayée 56542 fois de monter sur le coussin…). Enfin, ça reste une belle et grande partie de rigolade pour tout le monde, spectateurs comme acteurs ! »

blob jump

Voici le fabuleux saut de Lucas

Et le meilleur pour la fin : COLOR WAR !

Tous les étudiants se sont équipés de sachets de poudre colorée afin de repeindre leurs potes, mais pas que !

IMG_4216

IMG_4235

Puis est arrivée LA « surprise » : les fameux bizutages, qui finalement n’en étaient pas tant que ça, puisque les 1ères années, au même titre que les 2ème, ont pu se balancer œufs, farine, jus d’orange ou encore mousse à raser !

Puisque nous étions tous, physiquement parlant, absolument… dégueulasses ? (oui, c’est l’euphémisme), on est partis se laver à l’apéro mousse (sans succès) !

apéro mousse

Voici un petit témoignage de Lucie : « Je dois dire que j’ai été convié à ce petit apéritif par un « APÉRO » d’une personne du staff avec une belle voix déjà bien usée. L’apéro mousse se situe au top du grand n’importe quoi : une cascade de mousse coulait à flot alors que tout le monde s’ambiançait avec du gros son et un bel apéro. Dans cette fameuse mousse, on pouvait être à plusieurs stades, le stade du timide où on ne rentre que ses petits pieds dans la mousse, le stade du curieux qui est encerclé jusqu’à la taille et celui du fou qui se place sous la cascade et ressors avec de la mousse de PAR-TOUT. Donc encore une belle dinguerie que notre BDE nous a concoctée ! »

Passé l’épisode de la douche (bien méritée au passage) et du bon repas (oui, ne jamais perdre de vue la bouffe), ont commencé les hostilités. Et là encore, les déguisements étaient de rigueur, et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était vraiment comique. 

Le dancefloor fut ambiancé jusqu’au petit jour pour les plus fêtards, alors que les autres ont fini la soirée entre amis, ou entre nouvelles rencontres (et plus si affinité…!)

Autant vous dire qu’après cette folle nuit, se lever n’était pas sans difficulté, et faire le ménage de nos bungalows encore moins…

Puis hop, milieu de journée, fin de la dinguerie !

Retour à la « vraie » vie.

Dans le bus, ce n’est plus une ambiance aussi enjouée qu’à l’aller, place au repos bien mérité !

Pour résumer, ce week-end d’intégration était une pure démence.

Merci à tous ceux qui l’ont organisé pour en faire un moment inoubliable pour tous et pour toutes !

Mais ce n’est pas fini. Maintenant, place à la fabulous soirée d’intégration, vendredi 24/10 : https://www.facebook.com/events/368271583335678/?fref=ts

Vous l’avez compris, si vous voulez rester dans le game, vous ne pouvez pas passer à côté de cette soirée qui s’annonce pleine de surprises…

BISOUS LES CARTESIENS

Vos journalistes préférés.