Aujourd’hui sort en salle le tout dernier film du réalisateur François Ozon, avec en tête d’affiche le talentueux Romain Duris, qui nous livre une performance d’acteur d’une grande qualité. En tant qu’admiratrices du réalisateur et de l’acteur, nous nous sommes rendues à l’avant-première, en leur présence ainsi que celle d’Anaïs Demoustier et Raphaël Personnaz. Verdict.

070397

« Une nouvelle amie » c’est l’histoire de Claire, une jeune femme mariée qui vit le décès de sa meilleure amie Laura, avec qui elle avait une relation fusionnelle. Elle découvre alors que le mari de Laura, David, aime se glisser dans la peau d’une femme, dans le plus grand secret. La découverte de ce secret tabou va les mener à se rapprocher, et se découvrir sous un nouveau jour.

une-nouvelle-amie-franc3a7ois-ozon-premic3a8re-image-romain-duris

 

 

une_nouvelle_amie_photo_1417813

Dans ce film, Romain Duris adopte tous les codes de la femme, avec justesse et subtilité. Ce rôle révèle l’étoffe de cet acteur, qui nous surprend agréablement lorsqu’il interprète Virginia, la part féminine de David, l’attachante transformiste. Anaïs Demoustier, encore peu connue jusqu’ici nous livre elle aussi une performance d’actrice remarquable, celui d’une femme perdue, fragile, oscillant entre timidité et ardeur. Enfin, Raphaël Personnaz joue très bien le rôle du mari attentionné mais maladroit, qui peine à comprendre les femmes.

Une-Nouvelle-Amie-VF_reference

 

 

 

 

 

 

une-nouvelle-amie-de-francois-ozon_5141505th

 

 

 

 

 

 

 

Le sujet du transformisme vu sous l’angle de la caméra d’Ozon nous mène à changer notre regard à propos de ce sujet encore trop tabou dans notre société. Nous sommes donc soulagés de ce retour en force de François Ozon qui nous avait déçu avec « Jeune et Jolie » qui traitait de la prostitution sans trop nous convaincre. En somme, « Une nouvelle amie » est un film à voir, qui nous permet de nous ouvrir au monde mystérieux du transformisme de manière intéressante et sans nous brusquer.

Alice et Manuela