Aujourd’hui on met à l’honneur l’Agence Hélice  !

10609470_589109924545152_1208302787153637423_n

Et oui, vous ne le saviez peut être pas mais l’IUT possède une junior agence de communication, l’agence Hélice !

Une junior agence créée en 1972 par Jean-Pierre Marhuenda, François Charvin et Françoise Brissard. Et qui s’occupe de la communication de l’IUT et de certains annonceurs. Chaque année les étudiants de deuxième année travaillent avec les étudiants de première année de la section info-com option « Communication des organisations » tous les mercredi, dans différentes cellules telles que l’événementiel, les relations publiques, le community management, les salons étudiants et votre cher IUT TIME !

Donc tous les ans les étudiants en première année élisent leur futur bureau pour l’année prochaine parce qu’il faut bien que quelqu’un dirige les opérations, soixante chargés de communication ça a besoin d’un peu d’autorité !

Et aujourd’hui l’IUT TIME vous dévoile le bureau qui est formé d’une présidente Clélie Haize, d’une vice-présidente Romane Belaisch, d’une secrétaire Loukiana Leite, et d’une trésorière Alexia Guilleneuf.

Si vous avez des projets à promouvoir, une entreprise en mal de communication, besoin de conseils en communication, ou encore une section de l’IUT à défendre lors des salons étudiants… L’agence Hélice est là pour vous !  C’est une junior agence de communication formée d’étudiants pour les étudiants donc n’hésitez pas à contacter l’agence via la page Facebook Hélice ou celle de l’IUT TIME. C’est avec grand intérêt que ces futurs communicants organiseront une rencontre avec vous. 

Et chaque année lagence Hélice organise la soirée des anciens de la filière « communication de organisations » qui réunit les élèves et les anciens aujourdhui devenus des professionnels de la communication. Cette soirée se déroulera cette année le 12 mars, et c’est lors de cette soirée qu’aura lieu la passation de pouvoir entre le bureau actuel et le nouveau bureau de la rentrée 2015. L’IUT TIME vous fera rapidement un petit rapport pour savoir qui sont les nouveaux membres du bureau de l’Agence Hélice.

L’Agence Hélice n’est pas sortie de terre comme par magie. Nous avons donc interviewé l’un des acteurs les plus influents de la section communication des organisations ; Jean-Pierre Marhuenda.

tumblr_m49sqfCTGL1r1okdd


L’IUT TIME vous présente une interview entre communicants :

IUT Time :  Pouvez-vous nous faire un bref résumé de votre parcours universitaire ? 

Jean-Pierre Marhuenda : « Jai commencé par Sciences po, puis  jai interrompu mes études  pour redescendre dans le midi, puis, plus tard jai repris des études mais jai changé de filière pour aller en Sociologie pour y faire une licence puis un doctorat. »

IT : Avez-vous exercé autre part qu’à lIUT ?

J-P. M. :« Avant de rentrer en tant que professeur à lIUT, jai travaillé pour lORTF, j’étais au service de la recherche créative de programmes cest-à-dire que je cherchais de nouvelles formules d’émissions, des nouveaux concepts pour attirer plus de monde à regarder la télévision. Ce qui ma fait partir cest qu’après De Gaulle, le monde de la télé a été perturbé, alors jai candidaté pour lIUT. »

IT : Quen est-il de votre parcours au sein de lIUT de Paris Descartes ? 

J-P. M. : « Il faut savoir que j’ai tenu le poste de maître assistant, ce qui est égal à maître de conférence maintenant. Comme je suis sociologue des médias et de la communication, j’ai enseigné cette matière aux étudiants.

Un autre sociologue est arrivé en même temps. Il a directement été nommé chef de département ; j’ai été son adjoint pendant un moment. Puis, il y a eu un malheureux événement qui m’a poussé à prendre la direction du département par intérim. Par conséquent j’ai rapidement été amené à m’intéresser et à m’impliquer dans les relations entre le département et l’ensemble de l’IUT, même si il y une certaine tradition d’autonomie des sections.

Ensuite, j’ai été amené à faire un appel d’offre pour recruter un professeur de fonction pour le poste ; j’ai donc arrêté ma fonction de remplacement : je suis cependant resté adjoint. L’IUT était perçu comme vraiment différent de la faculté, plus proche des métiers.

Plus tard, on a recruté les nouveaux intervenants, dont François Charvin, il était là pour s’occuper de la filière communication des entreprises. Je suis donc devenu président de l’assemblée des chefs de département. J’ai toujours été très impliqué dans la coordination entre les différentes sections de l’IUT ; et surtout dans le renouvellement du programme qui devait être effectué périodiquement.

En 94, je cède ma place,  et deviens donc enseignant surtout dans la section communication d’entreprise, je suis intervenu dans la section MELI, ouverte peu de temps avant. La section Communication à été à ma charge jusqu’à l’arrivée de Madame Guellec.»

IT : Comment et avec qui avez-vous eu lidée de créer la junior agence Hélice ?

J-P. M : « L’idée n’était pas nécessairement de créer une agence à proprement parler, elle s’est forgée au fur et à mesure de nos avancées, avec François Charvin, l’un des nouveaux intervenants de l’époque. Après la fin de son mandat, et de celui de la chef de département, il a accepté de prendre les fonctions de chef de département, et m’a proposé de devenir le responsable de la filière (après avoir supprimé le poste « d’adjoint »). Lorsque François est finalement devenu chef de département, et non pas par intérim, en 1988/89, l’IUT fêtait son vingtième anniversaire, qui offrit une plus grande visibilité à la section info-com de Descartes. Mais François Charvin et moi même ne sommes pas les seuls contributeurs à la création de la junior agence ; en effet, Françoise Brissard contribua également au projet. Nous avons donc commencé par mettre en place des ateliers, en collaboration avec des professionnels, dans l’optique de familiariser les étudiants avec le milieu de la communication, bien moins banal qu’il ne l’est aujourd’hui.

Vous l’aurez compris, Hélice n’était pas destinée à devenir l’entité qu’elle est aujourd’hui, mais plutôt une aide pour les plans de communication des étudiants. »

IT : Comment ce projet sest donc transformé de simple organisme de soutien à une réelle agence de communication ?

J-P. M : « Dès les années 1980, le schéma d’Hélice correspondait plus ou moins déjà à celui d’une agence de communication. La question résidait donc dans la forme que l’on souhaitait donner à cette agence. Nous avons donc pensé au modèle des juniors entreprises. Il consiste ici à faire appel au volontariat et à la motivation des étudiants ; les juniors entreprises couvraient des situations totalement différentes, en effet, certaines devaient traiter des projets très professionnels tandis que d’autres ne s’occupaient que de simples enquêtes. Le deuxième souci auquel nous avons été confrontés, c’était celui du budget. Il fallait que les actions mises en place soient cohérentes avec le budget, or celui ci n’était pas mirobolant. Enfin, devant l’impossibilité d’emprunter l’appellation de « junior entreprise », nous avons donc finit par choisir l’expression de « junior agence ».  Finalement, la mise en place d’Hélice aura pris énormément de temps, et c’est en 1985 qu’elle fut officiellement érigée (sur la structure de l’association de loi de 1901). Au début, force est de reconnaître que l’agence n’a pas connu un franc succès, notamment au sein même de Paris Descartes (la majorité des autres sections ne connaissaient effectivement même pas son existence). Il fallut attendre le 20ème anniversaire de l’IUT pour enfin voir Hélice s’enraciner ; les étudiants de l’agence s’étant occupés de tous les préparatifs de l’événement (et ce au niveau de tout l’IUT). »

Yann, Pierre et Lucas.