On les a attendus tout au long de l’année, ils sont là, et ils sont beaux ; Mesdames et Messieurs : Les Playoffs NBA. Pour les novices, les Playoffs de la grande ligue Américaine de Basketball ne sont autres que les phases finales de cette dernière, le tournoi qui désignera le Champion NBA 2014-2015. Et comme on n’a pas eu l’occasion de se retrouver depuis longtemps autour d’un article sportif, la rédac’ de l’IUT time vous a concocté un papier relativement long pour occuper vos cours en amphi vos fins de journées !

Débutés en même temps que les dernières vacances (qui viennent tragiquement de se terminer), ils regroupent les 8 meilleures équipes de l’Ouest ainsi que de l’Est. Le format est simple : L’équipe ayant terminée 1ère de la conférence au terme de la saison régulière (82 rencontres) affrontera la 8ème ; la 2ème sera confrontée à la 7ème ; la 3ème à la 6ème et enfin, les 4éme joueront face aux 5ème.

Le schéma des playoffs 2015
Le schéma des playoffs 2015 (Crédit photo : http://www.cincinnativseveryone.com)

Le format de ces « séries » est également relativement simple ; elles se jouent au meilleur des 7 matchs, autrement dit, la première équipe qui remporte 4 matchs avance au tour suivant. Une fois le premier tour terminé, les 4 équipes restantes de chaque conférence se rencontrent sur le modèle qu’explicite le schéma ci-dessus.

Vous l’aurez compris, à l’issue de ces 3 premiers tours, il ne restera que deux équipes : les champions de l’Est, et les champions de l’Ouest. Et c’est cette ultime série, qui opposera ses deux formations, qui déterminera l’identité des champions NBA 2015, et par extension, des champions du monde (la NBA étant considérée comme la plus grande ligue de basket, à échelle mondiale).

Les San Antonio Spurs de Tony Parker, champions en titre (Crédit photo :
Les San Antonio Spurs de Tony Parker, champions en titre (Crédit photo : http://www.panamericanworld.com)

Maintenant que la présentation du système des phases finales est achevée, passons à un bref résumé des résultats du premier tour, qui s’est terminée en apothéose avec un match final d’anthologie (dont on parlera d’ici quelques paragraphes) Samedi dernier.

Résultats et analyse du premier tour des Playoffs NBA 2015

 

Conférence EST

  • Atlanta Hawks (1) vs Brooklyn Nets (8) : Surprise de la saison régulière cette année, les Hawks ont remporté la première place à l’Est au cours d’un exercice marqué par l’explosion du jeu collectif parfaitement huilé des géorgiens. Face à eux, les Nets apparaissaient comme vieillissants et sortent d’une saison en demi-teinte. La seule interrogation sur cette série reposait sur le fait que la fin de saison des Hawks n’a pas été à la hauteur de son départ (les cadres ayant été mis au repos). Après 5 matchs plus ou moins disputés, les favoris, loin de leur niveau impressionnant affiché tout au long de l’année, se sont réveillés, afin de livrer une prestation de très haute volée lors du match 6, et ainsi assurer leur qualification pour les demi-finales de conférence Est.Hawks 4-2 Nets
Hawks-Nets-NBA-basketball
Crédit photo : http://www.rantsports.com
  • Cleveland Cavaliers (2) vs Boston Celtics (7) : Favoris des bookmakers depuis l’annonce tonitruante du retour du King, Lebron James dans sa terre natale de l’Ohio, les cavaliers ont mis 40 matchs avant d’atteindre leur rythme de croisière. Pendant que ces derniers écrasaient tout sur leur passage à partir de Février, la mythique franchise de Boston s’est battue tout au long de l’année pour décrocher une place en playoffs inespérée. Malgré le score extrêmement sévère, il faut reconnaître que les celtics ont bataillé sans jamais rien lâcher et, s’ils n’ont pas remporté le moindre match dans cette série, ils ont posé de gros problèmes au Cavs. Cleveland 4-0 Boston
141114220819-20141114-lebron-james-vs-bos-celtics.1200x672
Crédit photo : http://i.cdn.turner.com
  • Chicago Bulls (3) vs Milwaukee Bucks (6) : Galvanisés par le retour de l’enfant chéri de Chicago, Derrick Rose (et accessoirement plus jeune MVP de l’histoire), les bulls ont beaucoup à prouver cette année et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils vont devoir élever leur niveau de jeu en playoffs pour atteindre leur objectif. Après avoir remporté les 3 premières rencontres, les bulls se sont égarés et les très valeureux jeunes de Milwaukee en ont profité pour recoller à 3-2. C’est le moment choisi par les joueurs de Chicago pour infliger la 3ème plus grosse défaite de l’histoire aux Bucks (54 points d’écart … !), qui sortent la tête haute de cette campagne. Bulls 4-2 Bucks 

usa-today-8502724.0

  • Toronto Raptors (4) vs Washington Wizards (5) : Annoncée comme la série la plus serrée de l’Est, cette dernière voyait s’opposer deux équipes au parcours étrangement similaire. Après un début de saison fulgurant des deux formations, celles-ci se sont ensuite complètement écroulées et comptent bien se rattraper en postseason. Si vous vouliez voir une série disputée, j’espère que vous ne vous êtes pas attardés sur cet affrontement, qui a vu la saison des Canadiens s’achever brutalement face à des Wizards (à moitié) rassurants. Washington 4-0 Toronto

 nba-washington-wizards-toronto-raptors-850x560

Les demi-finales de conférence Est verront donc s’opposer les Hawks d’Atlanta (1) et les Washington Wizards (5) ; ainsi que les Cleveland Cavaliers (2) et les Chicago Bulls (3).

Conférence Ouest

  • Golden State Warriors (1) vs New Orleans Pelicans (8) : Sortant d’une saison absolument invraisemblable (67 victoires pour seulement 15 défaites), les Warriors semblaient être un obstacle bien trop imposant pour la franchise de Louisiane, qualifiée à l’issue du tout dernier match de la saison régulière ! Malgré un Anthony Davis de gala (on a presque envie de dire comme d’habitude), les Pelicans n’ont pu inverser la tendance dans cette série, malgré quelques passages intéressants et qui présagent de beaux jours pour les Pelicans. Mention spéciale à Stephen Curry, qui vient à peine d’être nommé MVP (meilleur joueur de l’année) et qui a encore impressionné face à New Orleans. Warriors 4-0 Pelicans

 usa-today-8538821.0

  • Houston Rockets (2) vs Dallas Mavericks (7) : Emmenés par un James Harden calibre MVP (il a d’ailleurs fini juste derrière Stephen Curry), les Rockets ont profité de la victoire de New Orleans face aux Spurs lors de la dernière rencontre de la saison pour assurer la deuxième place de la conférence Ouest. En face, le voisin Texan semble imprévisible et très inconstant. Au terme d’une série complètement tournée vers l’attaque, ce sont les joueurs de Houston qui s’imposent face à une équipe de Dallas rongée par les problèmes internes à son vestiaire. Houston 4-1 Dallas
GettyImages-469862552.0
Crédit photo : https://cdn0.vox-cdn.com
  • Los Angeles Clippers (3) vs San Antonio Spurs (6) : Malgré une remontée fulgurante au classement, les Spurs n’ont pu faire mieux que la 6ème place et n’ont donc pas pu éviter un affrontement digne d’une finale de conférence, dès le premier tour. Ils font face aux Clippers, qui doivent enfin confirmer en playoffs après de (trop ?) nombreuses déconvenues les années passées. Et c’est probablement la plus belle série de ce premier tour ; c’est d’ailleurs la seule à s’être jouée en 7 rencontres ! Après un mano à mano impressionnant des deux équipes à l’issue des 6 premiers matchs (3-3) et des scénarios tous plus agréables les uns des autres, ce sont les Clippers, sur un tir à la dernière seconde de leur meneur Chris Paul ( !) qui éliminent les champions en titre, et renvoient donc nos frenchies (Tony Parker et Boris Diaw) en vacances prématurément. Los Angeles 4-3 San Antonio
tony-parker-and-chris-paul_1eegeq0jpd3qm1m0p7ku3u23aj
Crédit photo : http://images.performgroup.com
  • Portland Trailblazers (4) vs Memphis Grizzlies (5) : Diminués par la récente blessure de leur cadre Wesley Matthews, les blazers espéraient réaliser une campagne de playoffs au moins aussi aboutie que la précédente (qualification pour les demi-finales puis élimination face aux futurs champions, les Spurs). Malheureusement pour eux, ils sont tombés sur un os dès le premier tour. Et quel os ! Les Grizzlies ont marché sur la formation de l’Oregon en pratiquant une défense impénétrable et en forçant les stars adverses à multiplier les tirs compliqués. Résultat, la franchise de Justin Timberlake (entre autres) se qualifie facilement pour le tour suivant. Grizzlies 4-1 Blazers
-7d57fd44d4484bf8
Crédit photo : http://media.oregonlive.com

Les qualifiés à l’Ouest sont donc les Golden State Warrios (1), qui joueront les Memphis Grizzlies (5) ; ainsi que les Houston Rockets (2) qui feront face aux Los Angeles Clippers (3). Et comme c’est les playoffs, on vous donne même nos avis d’experts pour le prochain tour.

Pronostics 

Atlanta Hawks vs Washington Wizards : Hawks 4-3 Wizards

Cleveland Cavaliers vs Chicago Bulls : Cavaliers 4-3 Bulls

Golden State Warriors vs Memphis Grizzlies : Warriors 2-4 Grizzlies

Houston Rockets vs Los Angeles Clippers : Rockets 4-3 Clippers

A noter que les demi-finales de conférence ont déjà débuté et qu’un nouvel article sera publié une fois que l’on connaîtra les 4 qualifiés pour les finales de conférence.

Pierre