On associe souvent l’université à l’échange, le partage, la diversité culturelle. Justement, parmi tous les étudiants, beaucoup viennent d’horizons différents et ont des passions qui leurs sont propres. Sportifs, artistes, scientifiques, tous différents mais toujours avec un petit quelque chose qui les relient. Parmi toutes les choses qui peuvent nous rapprocher, nous nous sommes intéressés aux associations. En effet, nous estimons à 16 millions le nombre de bénévoles actifs en France.  A ce sujet, nous avons remarqué que beaucoup d’étudiants n’hésitent pas à donner de leur temps, de leur énergie pour aider bénévolement. C’est pour cette raison et parce qu’on avait vraiment envie de vous faire partager leur expérience, qu’on est allé s’entretenir avec eux.

Témoignages.

Julie – 19 ans, L2 Lettres Sciences Humaines, Diderot Paris VII

Julie est bénévole pour Zup de Co, une association qui propose un accompagnement scolaire aux enfants en difficultés.

Chaque semaine, un étudiant de grande école ou d’université aide l’élève individuellement à faire ses devoirs. Julie nous raconte que cela faisait quelques temps qu’elle avait l’envie d’aider les autres, « ceux qui n’ont pas les moyens de s’en sortir seuls ». L’association Zup de Co s’est alors présentée à elle au début de sa première année universitaire, lors du forum des associations organisé par la fac. L’association était claire et facile à intégrer et c’est ce qui a incité Julie à sauter le pas. La démarche a été simple : l’étudiante leur a donné son numéro de téléphone puis Zup de Co l’a recontactée rapidement pour lui donner un établissement en fonction de ce qui lui convenait. Ainsi, Julie s’est occupée pendant un an, deux heures par semaine, d’un élève de 6e en ZEP (zone d’éducation prioritaire). Quand on lui demande ce que cela lui a apporté, les bienfaits sont nombreux, elle nous confie :  “du professionnalisme, de la patience et … des révisions sur le programme de 6ème [rires]”. Julie conclut en donnant ce conseil pertinent. « Je pense que c’est important pour sa conscience personnelle, et que l’on se doit de donner de notre temps libre à ceux qui ont des besoins. Après il faut choisir un domaine qui nous plaît et s’y tenir. Ce qui est sur c’est que ça apporte beaucoup, moralement et professionnellement. »

Maureen – 18 ans, DUT1 Technique de commercialisation, IUT Descartes Paris V
Bénévole à Comité des fêtes de Lamanère, petit village des Pyrénées-Orientales.

IUT Time : Pourquoi as-tu fait ce choix ?
Maureen : C’est l’association de mon village, et je voulais vraiment participer à la vie de celui-ci. Mes amis et ma famille en faisaient déjà partie.

Quelles sont tes missions au sein de l’association?
Organiser des fêtes !

Les bienfaits ?
Ça m’a réellement appris à mieux gérer mon stress quand il y a un imprévu. Et puis ça aide pour savoir comment organiser un événement.

Le temps consacré à l’association ?
Je suis un cas assez particulier puisque je m’y consacre un mois entier par an, en l’occurrence le mois Août.

Un mot pour les étudiants ?
Faire partie d’une association c’est un vrai atout pour les relations humaines. Que du bénéfique !

Assia – 18 ans, DUT1 Technique de commercialisation, IUT Descartes Paris V

Nous avons rencontré Assia par hasard pendant sa pause déjeuner. Une experte en bénévolat puisqu’elle a fait partie d’une association de danse dans sa région picarde mais aussi de la Maison des lycéens. Comme Assia nous le raconte, c’est le fait de pouvoir “aider les autres et donner de sa personne” qui l’a poussée à s’engager. Elle ajoute « J’ai connu l’association au sein même du lycée et je me suis dis qu’en faire partie pouvait être un atout majeur pour mon avenir ». Ses missions ont été particulièrement diverses. Elle a pu établir des projets de rencontres avec d’autres maisons de lycéens, mais aussi organiser plusieurs sorties. Pour intégrer l’association,  Assia a été élue parmi une liste de candidature. C’est un investissement qu’elle n’a pas eu l’air de regretter puisqu’Assia se confie sur son expérience en quelques termes très positifs. « Responsabilité, autonomie, enrichissant, bonne expérience humaine. »

Quentin – 18 ans, DUT1 Information et Communication, IUT Descartes Paris V,

Ce philanthrope assumé fait partie de l’association Solidarité Laïque depuis quelques temps après s’être inscrit sur internet ( http://www.solidarite-laique.org/ ). Ce qui l’a incité à devenir bénévole, ce sont les objectifs de l’association : lutte contre l’exclusion sociale et éducation de qualité pour tous. En tant que bénévole il participe à l’organisation d’événements pour l’association notamment avec des ventes de charité. Seulement 2 heures par semaine lui permettent comme il le dit « de se réaliser comme Homme et Humain », on comprend bien que pour Quentin, les valeurs humaines et caritatives ainsi que l’aide à son prochain sont des principes très importants. Pour lui, « nous vivons dans une communauté, il est ainsi nécessaire de s’entraider et de permettre à tous d’accéder à une éducation de qualité ».

Nicolas – 18 ans, DUT1 Information et communication, IUT Paris Descartes
Membre de l’association AMNS – Association Montmartre Natation Sauvetage

IUT Time : Pourquoi ce choix ?
Nicolas : Je voulais passer un diplôme de sauveteur pour pouvoir faire ensuite du secourisme. J’ai décidé de faire du bénévolat car c’était la condition sine qua non de la pratique du secourisme. Pour cela j’ai dû signer une charte de bénévolat et faire plusieurs formations.

Les bienfaits ?
Beaucoup d’expériences humaines et professionnelles, développement de l’esprit d’équipe et de la maturité de part mes responsabilité. Cela me permet d’avoir une réelle expérience, surtout par rapport à mes études dans la communication au vue de mes responsabilités au sein de l’entreprise.

Tes missions ?
Chargé de l’opérationnel et responsable de la communication.

Temps consacré ?
Plusieurs heures par semaine, cela peux dépendre en fonction du nombre de mobilisations”.

Perspectives d’évolution ?
J’aimerais devenir responsable de l’opérationnel, avoir plus de responsabilités en général.

Walid – 20 ans, DUT2 Techniques de Commercialisation, IUT Descartes Paris V

Bénévole pour une association qui vient en aide aux sans-abri, Réchauffons Corps et Coeurs, Walid souhaite aider les plus démunis car il est important pour lui de se sentir utile et d’aider les autres. Les valeurs telles que la solidarité et le partage font partie de sa façon de vivre. C’est pourquoi il participe à de nombreuses maraudes (tous les week-end) organisées par l’association. Il y distribue des repas, vêtements, tentes, produits hygiéniques, etc, dans les camps où sont situés les sans-abri. Responsable de la communication sur les réseaux sociaux, chargé de projet et aussi “membre du bureau”, Walid consacre beaucoup de temps à l’association. Celle ci lui permet de se sentir engagé pour une cause qui lui tient vraiment à coeur. Pour devenir bénévole c’est simple, il suffit de prendre contact avec l’un des membres et de signer un règlement intérieur (une cotisation de 10 € est également demandée).  Walid nous le promet : vous vous retrouverez dans une ambiance très conviviale, même “ familiale”. Pour finir, lorsque nous lui avons demandé d’encourager les étudiants à faire du bénévolat, Walid nous donne une réponse qui pourrait faire changer d’avis les plus réticents. Il déclare : « Pour ceux qui pensent que l’on a pas de temps, sachez qu’on trouve toujours du temps même si cela peut s’avérer compliqué avec les cours que l’on a qui demandent beaucoup d’investissement. C’est une expérience riche qui nous permet d’avoir une certain recul et qui nous permet d’acquérir une expérience pouvant nous être utile pour le futur ! »

A travers ces différents entretiens, nous avons finalement remarqué que le désir d’entraide revient quasiment à chaque fois. La solidarité est aujourd’hui une valeur importante pour notre génération et le cas de ces étudiants montre qu’il y a de nos jours, de multiples façons d’aider les autres dans leur quotidien. Que ce soit par de petites actions, des dons, la participation à des ventes de charité, l’organisation d’événements caritatifs ou simplement récréatifs qui permettent aux gens de s’amuser et de se détendre, chacun peut prendre du plaisir à aider. Être dans une association c’est aussi une bonne expérience et de belles rencontres. Si toi aussi le bénévolat t’intéresse n’hésite pas à faire un tour sur http://www.francebenevolat.org/ !

Jessica Borges et Adèle Terray