C’est un sujet d’actualité ces derniers jours: les tournois de jeu vidéo au niveau professionnel commencent à être visible par un plus large public. L’Equipe magazine y consacre une grande partie dans son dernier numéro. On retrouve les plus connus comme League of Legends (LoL), Fifa, CS GO ou encore Call of Duty.

L’eSport s’ouvre au grand public en France

De nombreuses équipes françaises très connues d’eSport existent déjà (Millenium, Eclypsia…). Beaucoup de fans suivent les tournois et événements mais le public est majoritairement composé d’initiés.
Cependant, depuis mi-octobre l’eSport est sous le feu des projecteurs: le communiqué du PSG annonçe ses débuts dans l’eSport.

5008112_6_8cbd_2016-10-04-6034466-22595-r4jcnb_7eda76e563df8ebed3cc32c59c404b65

 L’eSport dans Quotidien

Peut-être l’avez vous vu, l’émission Quotidien de Yann Barthes du 02 novembre ? Eh bien ce jour là, l’invité n’était autre que YellOwStaR, un ex-joueur professionnel de League of Legends. Aujourd’hui, il travaille au PSG pas en tant que joueur mais comme directeur eSportif :

  • Il gère la relation entre les joueurs de l’équipe e-sportive de LoL du Paris Saint-Germain et les dirigeants de ce dernier.
  • Il gère aussi la relation avec Riot Games, le développeur du jeu,
  • Ainsi que le choix des sponsors et partenaires de l’équipe avec le PSG.

Cette émission a été diffusée sur TMC et vu par une grande audience.

Cela permet donc à l’eSport de commencer à se faire un nom parmi des personnes qui n’en auraient jamais entendu parlé.

L’eSport sur Canal +

Le 11 octobre, Vivendi et le groupe Canal ont annoncé un partenariat avec ESL (Electronic Sports League), un organisateur d’événements e-sportifs dans le monde. Suite à ce partenariat, l’émission « Canal eSport club » a vu le jour. C’est la première émission dédiée à l’eSport qui est créée en France. Les fans se contentaient de regarder des streams (sur des supports tel que Twitch) pour suivre en direct les tournois. La première diffusion de l’émission a eu lieu le vendredi 28 octobre à 22h30. Cette émission sera désormais diffusée tous les vendredis à cette même heure. Des tournois ou bien des démonstrations, des interviews seront diffusés.
Pour le moment, aucun jeu ou tournoi n’a cependant été annoncé à la diffusion.

decouvrez-le-canal-esport-club-le-nouveau-rendez-vous-des-jeux-video-sur-canal

Le point de vue d’un ex-joueur professionnel de l’IUT

Je suis allée à la rencontre de Robin « Lifeiscool » Pachot-Giroux, un ex-joueur pro du jeu Halo, et élève en première année de DUT Info-Com. Il m’a livrée  ses impressions sur cette nouvelle de l’e-sport à la télévision.

Pour lui il y a beaucoup d’inconvénients:

  • LoL et FIFA seront sûrement beaucoup plus mis en avant que les autres jeux car ce sont les plus connus et dont les communautés sont les plus grandes. Cela risque donc de créer une séparation de ces dernières avec les autres, « jalouses » de ne pas voir leur jeu favori à la télévision.
  • Le contrat d’exclusivité qu’ont très probablement signé Canal et ESL va restreindre l’accessibilité à l’e-sport à la télé. En effet, Canal + est payant donc tout le public n’y a pas accès.
  • Le fait qu’il n’y est qu’un seul transmetteur fait qu’il n’y a pas de choix des commentateurs ou de la langue (les tournois étant très souvent regardés en anglais).
  • Enfin, l’aspect professionnel à télévision impliquera une forme de censure pour les joueurs qui ne pourront se permettre leurs écarts d’humour habituels. Ce sont pourtant eux qui font le charme de l’e-sport et oublier l’aspect trop sérieux de la « compétition professionnelle ».

Robin nous rassure tout de même: il y a un très gros avantage : un passage à la télévision signifie plus de visibilité. Cela signifie un plus grand public donc plus de tournois et de joueurs ou équipes et donc plus de cash prices etc.

Il vous présente plus en détail son point de vue dans sa vidéo sur sa chaîne « Vos Avis Comptent ! » (ICI), n’hésitez pas à la visionner !

L’eSport est la discipline de l’avenir alors plongez-vous dans cet univers qui vous en fera voir de toutes les couleurs !

Louise Barriere