Recherche

Tag

sortir

Verino, un nouveau talent à découvrir !

Aujourd’hui, l’IUT Time vous retrouve pour vous faire part d’une belle découverte, un nouveau talent qui joue actuellement au Grand Point Virgule : Vérino. On vous en dit plus… Lire la suite

Publicités

Les Franglaises – Un spectacle retournant !

     Il y a maintenant un mois, l’IUT Time s’est rendu au théâtre Bobino (Paris 14ème) pour assister au deuxième spectacle des Franglaises : le viens-retour ou le come-back, comme vous voulez ! Cette troupe composée d’une dizaine de comédiens est présente à Bobino depuis le 14 septembre et y reste jusqu’au 14 janvier 2017, puis elle continuera dans le reste de la France. Vous avez donc tout le temps qu’il faut pour la voir ! Voici le top 7 des raisons pour lesquelles il faut aller voir les Franglaises :

Lire la suite

On a testé Koezio !

Situé dans Carré Sénart, Koezio est l’activité du moment ! C’est pourquoi, il y a maintenant un mois, les membres de l’agence Hélice, soit la cinquantaine de com de l’IUT, l’ont testée et sont prêts à vous en parler. En bref, vous avez jusqu’à deux heures pour devenir un véritable agent secret. La mission Koezio se divise en cinq mondes : Keymaze, Speedspot, Knowzone, Lazercross et enfin Wingway. Le but est de récolter le maximum d’indices à travers ces mondes pour résoudre l’énigme finale. Pour cela, il suffit de faire preuve d’entraide et de volonté car, comme le nom l’indique, Koezio a pour principe de renforcer la cohésion dans une équipe de maximum 5 personnes. Liant physique et mental mais aussi réel et virtuel au sein de 6000m², le parcours est tout à fait original.

 

Lire la suite

Le F(l)aux bon plan

Dernièrement, je me suis rendue à l’endroit où il fallait être ! Le flow… qui depuis quelques années s’installe sur les berges, au niveau du pont AlexandreIII. Autant vous dire que le cadre est idyllique : Vu sur le grand palais et sur ce magnifique pont où crèche aussi le Showcase.

Emplacement du flow

Quand on lit « plage éphémère », on se dit tout de suite : palmiers, musique, sable fin, parasols et autres coktails qui vont rythmer la soirée. Or, lorsque je suis arrivée sur les lieux, l’ambiance était bien différente … Le sable était inexistant et les parasols de même ! Les transats étaient là mais pas en assez grand nombre pour tout le monde. De plus, la musique ne s’entendait pas à 10m… Alors pourquoi appeler cela une « plage éphémère » ? Je me le demande encore.

Transats vs bétonCôté restaurant

Passée cette petite déception, il ne nous reste plus qu’à regarder la carte des boissons et plats proposés. Sur l’événement facebook, on nous avait promis des prix doux pour une bonne soirée à pas chère… je vous laisse donc apprécier la carte :

La carte des boissons La carte des plats

Les prix restent abordables pour Paris mais je n’appelle pas ça des prix « doux ». Les prix sont sensiblement les mêmes que dans un quelconque restaurant un peu branché. Cependant, payer 17€ un burger végétarien servi avec des frites surgelées…je trouve ça un petit peu juste :

Veggie burger

Ne soyons pas trop méchant. La soirée fut bonne mais les promesses ne sont pas tenues. Rendez-vous une prochaine fois pour voir si des modifications ont été apportées.

Lucie

Retrospective de Roy Lichtenstein à Beaubourg

Ça y est, c’est enfin les vacances. Alors, entre deux grasses matinées, je vous propose d’aller voir l’exposition de Roy Lichtenstein au Centre Pompidou.

Si ce nom compliqué ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà dû croiser un de ses portraits grand format, sortes d’images de bandes dessinées, aux couleurs criardes représentant des figures féminines glamours (ou alors ne serait-ce qu’en regardant le générique de Desperate Housewives ou les Z’Amours…).

21488


Roy Lichtenstein
est une figure majeure du mouvement pop art américain, même s’il est moins connu qu’un certain Andy Warhol. Son style est unique en son genre, ce qui fait qu’on reconnaît immédiatement ses œuvres lorsqu’on en croise une.

La visite est très complète, plus d’une centaine d’œuvres majeures, des peintures mais aussi sculptures et estampes. Elle se compose de dix salles, organisées de façon chronologique et thématique ce qui permet de bien identifier les différentes périodes de sa vie et ses nombreuses démarches artistiques.

On retrouve principalement le thème de la consommation de masse, avec la publicité, des stéréotypes de la culture américaine mais aussi des reproductions d’œuvres de Picasso ou Cézanne et des séries semblables à celles de Monet, à qui il ose visiblement se comparer.

Selon le thème de la salle, les explications données sur les œuvres sont plus ou moins compréhensibles par le grand public et peuvent parfois paraître légèrement intellos ou trop philosophiques.

Pas la peine d’être un connaisseur pour apprécier cette visite accessible à tous. Les peintures sont colorées, agréables à regarder et encore loin de l’art contemporain qui se développe peu après le pop art. Vous ne vous retrouverez pas face à un tableau avec une tache rouge au milieu. Mais si cette forme d’art vous motive, le billet pour l’exposition vous permet d’accéder à la collection permanente du musée.

J’espère vous avoir convaincu d’y aller car en plus de vous cultiver, cela sera une bonne occasion de pouvoir briller lors de votre prochain repas de famille. Et puis pour la vue de Paris du dernier étage, ça vaut le coup !

Attention, l’exposition se termine le 4 novembre 2013 alors ne perdez pas de temps !

Plus d’informations ICI

Alexia

Il est de ces adresses qu’on garderait volontiers secrètes…

A l’IUT time, on est comme vous : on est des étudiants fauchés (par définition) et surtout, lorsqu’on termine les cours on a qu’une envie c’est de s’amuser. Vous vous êtes toujours dit que les deux n’étaient pas compatibles ? Eh bien, aujourd’hui je vous apporte enfin la réponse que vous rêviez d’entendre : FAUX

Le bar en question, celui qui répond à toutes nos exigences c’est l’Espit Chupitos. Comme son nom l’indique, le concept arrive tout droit d’Espagne. Situé dans le 11ème arrondissement de Paris, c’est un bar à shot original, mystérieux, convivial et distrayant. Bref, la recette de la soirée réussie sans trop s’alléger le porte-monnaie.

Image

Pour trouver ce petit trésor, il vaut mieux être paré : un GPS, un plan du métro Parisien et un sens de l’observation accru ne seront pas de trop. Pour tout vous dire vous risquez même de passer devant sans le voir. Quelques mètres carrés suffisent à attirer une clientèle chaque jour plus nombreuse. Alors un petit conseil pour ne pas le manquer : La porte est tenue par un vigile depuis quelque temps pour éviter les dérives liées au bruit et sans vous mentir, à l’alcool.

A peine rentré dans ce lieu sacré, les vapeurs d’alcool, les odeurs d’épices et la musique nous enivrent. Chacun essaye de se faufiler au plus près du bar pour y commander sa boisson. Parlons-en justement des boissons… L’Espit chupitos nous offre un choix de dizaines de cocktails aux noms tous plus intriguants les uns que les autres. Pourtant, vous ne saurez jamais ce qu’il y a dedans … Il en va de même pour les 600 shots dont le secret des recettes est aussi bien gardé par les barmen que celle du coca cola ou du Nutella. Chaque boisson est préparée à la commande, sous vos yeux alors attendez-vous à un véritable spectacle. Dans ce bar, la préparation des shots est un véritable art. Des centaines de gadgets, de sucreries mais aussi d’épices sont mis à l’honneur. Les flammes se déploient juste là, sous nos yeux ! Pour certaines recettes, nous prenons même part à une mise en scène. Bref, c’est grandiose et souvent, c’est les yeux ébahis, titubant et hilare que l’on ressort de ce temple Espagnol.

Rassurez-vous tout de même, si vous n’êtes pas un habitué, les charmants serveurs (eux aussi venus tous droit du pays de la corrida) peuvent vous conseiller sur le choix d’une boisson. Ils vous concocteront un breuvage qui s’accordera avec vos goûts donc n’hésitez par à leur faire part de vos envies. Et le top du top c’est qu’ils le font toujours avec le sourire !

Niveau prix, il vous faudra compter 12 euros pour un litre de cocktail, 8 euros pour un demi-litre et 2,50 euros pour un « chupito » ! Je vous assure qu’il serait totalement inconscient de ressortir de ce bar sans avoir goûté les deux shots incontournables : la Torche et le Lorenzo. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise. Question cocktail, cela dépend vraiment des goûts mais je vous conseille de prendre directement 1 litre, quitte à le partager à plusieurs car c’est plus rentable. Pour ceux qui aiment le citron, on fonce sur le Bayern et pour de la grenadine associée au kiwi ce sera l’Ascenseur. Plutôt envie de noix de coco-grenadine-melon ? Demandez un Sex on the Beach.

L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé blablabla je vous recommande tout de même de ne pas oublier d’inviter Modération et Sam à vos petites sauteries.

Vous trouverez l’Espit Chupitos au 117 rue Saint-Maur 75011 Paris (Metro ligne 3: Parmentier). Il est ouvert du LUNDI au SAMEDI de 17h à 02h. Le bar étant victime de son succès, je vous conseille d’éviter la foule ahurissante du samedi. Pour plus d’informations on peut aller faire un petit tour sur le site: http://www.espitchupitos.com/paris/, comme ça on révise ses cours d’Espagnol au passage.

Les filles, il ne vous restera plus qu’à travailler votre accent pour vous mettre les serveurs dans la poche, bien qu’ils sachent parler français, à ce qu’il parait…

Julia

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑