Recherche

Tag

Twitter

Quand les groupes teasent leurs fans

Plusieurs moyens sont possibles pour promouvoir un album ou une tournée pour un artiste ou un groupe, avec une annonce ou des affiches. Mais certains utilisent des méthodes moins communes et plus complexes pour faire saliver leurs fans. Le phénomène de teasing est en vogue cette année et ne compte pas s’arrêter. 

Lire la suite

Publicités

MySpace : Le Retour d’un Mort-Vivant ?

Ah MySpace. On se souvient tous de Tom, notre tout premier ami virtuel, de nos humeur du genre « Amusé 😀 » et de nos premiers statuts inintéressants sur le net. MySpace, c’était aussi ces pages d’artistes incroyablement longues à charger, les premières photos d’adolescentes en mode « Duckface » devant le miroir de la salle de bain, et surtout un super site pour streamer le dernier single de ce groupe du fin fond du Michigan aux 43 amis, Jesus And The Fucking Miracles (véridique).

Entre 2003 (année de création du réseau) et 2012, le site a fait du chemin. D’abord présenté comme une révolution, MySpace sera  en 2005 le 4ème site internet le plus visité dans le monde. Quelques changements de propriétaires, un remaniement de la charte graphique et des centaines de millions de dollars plus tard, MySpace n’est plus l’ombre que de lui-même. Un réseau social fantôme qui n’arrive plus à suivre le rythme imposé par les nouveaux venus que sont Facebook et Twitter. En perte de vitesse, MySpace est revendu pour une bouchée de pain (par rapport à sa première revente) et n’arrive plus à attirer. Le site qui avait même inventé un nouveau genre musical (enfin plutôt vestimentaire), le « MySpace Core », devient la risée du web.

Puis 3 messies sont arrivés. Les frères Vanderhook, et un troisième luron. Il s’appelle Justin Timberlake, est musicien, parfois acteur (rappelez-vous qu’il joue dans The Social Network), et a fait le pari de relancer MySpace avec ses deux camarades, cette fois en se concentrant sur la musique, le ciné et la photo. Malgré les railleries, une vidéo présentant la nouvelle version du site fait son apparition il y a trois mois. Vidéo qui en scotche plus d’un, puisque cette nouvelle version n’a plus rien à voir avec l’ancienne : beaucoup plus fluide, design et élégante, elle est aussi bien plus pratique.

Chose vérifiée car votre serviteur a pu mettre la main sur une invitation pour la version béta. Et tous ceux qui comme moi, aiment les belles choses, devraient être comblés ! Bien qu’elle emprunte à droite et à gauche  (Apple, Windows 8, Google +, Twitter et Pinterest), la  recette fonctionne. La navigation est un réel plaisir sur le réseau, notamment la fonction recherche : pas besoin de trouver la barre qui y est consacrée, il suffit pour rechercher un artiste de taper les lettres sur votre clavier ! Une fois connecté à un artiste (équivalent du like facebook), ses morceaux sont directement écoutables sur le player en bas de la page : de quoi faire peur aux monstres du streaming que sont Deezer et Spotify !

Malgré tout, reste à savoir si ce nouveau MySpace fera le poids contre Twitter et Facebook. Parce qu’être tout joli tout pratique, c’est bien, mais il faut pouvoir attirer le chaland et éviter un flop à la Google + qui un an et demi après son lancement, reste aussi vide que le crâne de Nadine Morano. En attendant, on vous fait offre 7 invitations sur notre page Facebook, et venez y partager vos impressions !

Van Der Youte

Les 5 tendances qui ont marqué l’année 2012

Les fins d’année d’années sont toujours l’occasion de faire un bilan, alors pourquoi pas nous ? La rédac a décrypté les 5 tendances les plus folles de l’année 2012. Catho s’abstenir !

N°1 : Le Gangam style

Avec plus d’1 milliard de vues sur Youtube, gangam style s’est imposé comme LA révélation musicale de l’année 2012. Effet de mode ou mouvement démocratique ? Si le mystère PSY reste encore impossible à élucider, nul doute qu’en l’an 2277, le morceau fera partie des 10 événements clés à retenir pour le contrôle d’histoire.

Même les canards s’y mettent !

N°2 : Le Hashtaging

En 2011, le dictionnaire de la connerie faisait passer dans le langage courant l’expression consacrée à la rencontre entre deux facteurs indépendants : « LOL ». Exit les kikoos, place aux twitter-addicts. Très répandu chez les 18-24 ans, le syndrome du twittos fait de plus en plus de victimes. A bas la ponctuation académique, en 2012 on a plus le temps ! « #TesCommeMoiSi » : désolé j’exploite encore toutes les capacités de mon clavier. « J’ai perdu mes lunettes : #JeNeVoisPlusRienDepuis2Mois » : c’est pour ça que t’as oublié les espaces ? « #RechercheStage » : attention la lettre de motivation 2.0 n’est pas acceptée dans toutes les boîtes. Vous l’avez compris, en 2012 les jeunes s’improvisent leaders d’opinion.

N°3 : Le Zlatanisme

Si la renommée devait se mesurer avec un dictionnaire, Zlatan Ibrahimovic serait sans conteste le messie de l’année 2012. Devant Aung San Suu Kyi, DSK et Bachar al-Assad, Ibrahimovic s’est élevé au rang de demi-dieu. Avec un nombre d’adorateurs toujours plus grand, la montée du Zlatanisme en France inquiète. D’ailleurs, pas besoin de chercher bien loin pour trouver un des avatars de cette divinisation : Monsieur B. A présent, lorsque Chuck Norris ne trouve pas le sommeil il compte les buts de Zlatan.

N°4 : Instagram

Qui n’a jamais rêvé de voir ses photos publiées dans le dernier Géo mag ? Aujourd’hui, avec un smartphone et Instagram, n’importe qui peut s’improviser photographe. Du plat de pâtes à la bolognaise au champ de coquelicots en passant par la porcelaine de mémé, tous les prétextes sont bons pour laisser libre cours à sa créativité.

Qui ne se laisserait pas tenter par un muffin au chocolat après un passage au filtre ?
Qui ne se laisserait pas tenter par un muffin au chocolat après un passage au filtre ?

Le succès est tel que de nombreuses déclinaisons ont déjà vu le jour : BoobstagramAsstagram… La prochaine édition du réseau social pourrait bien mettre un pied dans la scatophilie.

Et le grand gagnant est… N°5 : L’eschatologisme

Non cela en renvoi pas à des pratiques alimentaires atypiques, ni même à un processus de fabrication de glace à l’eau. Ne nous remerciez pas, aujourd’hui la rédac vous instruit ! Eschatologisme (n.f.) étude des doctrines et des croyances portant sur le sort ultime de l’homme après sa mort (eschatologie individuelle) et sur celui de l’univers après sa disparition (eschatologie universelle) (Dictionnaire Larousse 2012). Mais concrètement ça donne quoi ? Voici un des exemples les plus juteux de ce type de pratique :

« Nous sommes des poulets d’extra-terrestres »

Seul Bémol face à cette dernière tendance, nous sommes le 27 décembre 2012 et nos particules anioniques ne dérivent toujours pas dans la galaxie. Dommage pour Monsieur Bill T. Junior qui s’était barricadé dans son abri anti-atomique au fin fond du Texas…

Bref 2012 c’était l’année du génie créatif, l’année de la liberté d’expression, l’année du renouveau. Après avoir atteint de tels summum dans l’imaginaire humain, on se demande comment aborder 2013…

Thomas

Bullshit 2.0

On nous rabâche sans cesse que Facebook porte atteinte à la vie privée. Mais alors pourquoi certaines personnes se sentent obligées de poster toute leur vie sur les réseaux sociaux ?

N’allez pas penser que je suis contre l’utilisation de Twitter ou Facebook, je suis la première à en abuser de temps en temps. Mais je suis consternée par le contenu de certains propos sur Facebook. Si vous aussi vous avez déjà eu envie de commenter un statut débile, vous devez lire cet article jusqu’au bout.

Mon fil d’actualité ressemble parfois à un best of des albums de Martine : Martine à la plage, Martine et son amoureux, Martine au travail, Martine mange une glace et j’en passe. Il ne serait pas plus simple de poster « A passé une bonne journée » ? Non mais elle est où la vie Privée là ?

Il y a aussi ceux qui posent non-stop des phrases philosophiques du style « En amitié comme en amour, il faut se battre tous les jours », « SANS toi la vie a l’air CENT fois plus noire » (tout le monde remarquera la rime et le super jeu de mot ;)). Non mais « Allo » : il faut que l’on m’explique l’intérêt de tout ça !

Il y a quelques temps sur Facebook : « Le malheur comme le bonheur se trouve là où on ne l’attend pas ». J’ai sérieusement eu envie de commenter : « Et tes statuts de merde, on ne les attend pas sur Facebook« . Respectant la liberté d’expression de chacun j’ai préféré m’abstenir. Pensez-vous que je n’aurais pas dû ? ^^

Il y a un autre phénomène, surtout présent sur Twitter, qui me fait beaucoup rire : s’afficher avec son animal de compagnie. Toutes les grandes stars s’y mettent. Le chat de Karl Lagerfeld, « Choupette », a même son propre compte Twitter ! Donc maintenant, en plus de suivre la vie de tout le monde grâce aux réseaux sociaux, on va devoir suivre celle de leur chien, chat, poisson rouge… 😉

Non mais où va le monde ?

 

Al’ 

PS : Si quelqu’un est intéressé voilà le compte Twitter du chat de Karl Lagerfeld https://es.twitter.com/ChoupettesDiary

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑